Discrètement installée dans une cour privée du cœur de Paris, la Maison de Verre est un des chefs-d’œuvre de l’architecture moderniste du XXeme siècle.
La Bourse de Commerce – Pinault Collection, nouveau haut lieu de l’art contemporain à Paris, ouvrira ses portes au public à la mi-juin 2020.
A la fois musée, pont et sculpture, The Twist Gallery est une saisissante rencontre entre la splendeur des paysages d’Oslo, l’art et l’architecture.
L’Odunpazari Modern Museum (OMM) est un nouveau musée d’art contemporain situé à Eskişehir (300 km Istanbul) et conçu par l’architecte japonais Kengo Kuma.
Emirats Arabes Unis, Abou Dabi, Musée

Louvre Abou Dabi

Depuis son ouverture en 2017, le Louvre Abou Dabi a accueilli plus de deux millions de visiteurs du monde entier. Ce joyau de l’architecture contemporaine dessiné par Jean Nouvel se classe désormais parmi les 80 premiers musées mondiaux. C’est en s’inspirant du lieu et du contexte, de l’histoire des formes comme des fondamentaux de l’architecture moyen-orientale, que l’architecte français a créé une nouvelle idée du musée universel.

Architecture : Ateliers Jean Nouvel
Editorial : Renaud Bonnet

Volumes et Architectures

«C’est un microclimat qui est créé, en s’appuyant sur les sensations explorées maintes fois à travers la grande architecture arabe. Un jeu sur la maîtrise de la lumière et de la géométrie (…) une structure d’ombre, de cheminement et de découverte. Une cité presqu’île qui avance dans l’eau et qui utilise cette eau à l’ombre pour créer un phénomène de microclimat grâce au vent qui entre sous la coupole.»
© Photographs Courtesy Musée du Louvre Abou Dabi, Ateliers Jean Nouvel, Kevin Scott
Louvre Abou Dabi Musée Emirats Arabes Unis Atelier Jean Nouvel
Louvre Abou Dabi Musée Emirats Arabes Unis Atelier Jean Nouvel
Louvre Abou Dabi Musée Emirats Arabes Unis Atelier Jean Nouvel

Le dôme

“Tous les climats aiment les exceptions. Plus chaudes quand il fait froid. Plus fraîches sous les tropiques. Les hommes résistent mal aux chocs thermiques. Les œuvres d’art aussi. Le Louvre Abou Dabi a été influencé par des constatations aussi élémentaires.”
© Photographs Courtesy Musée du Louvre Abou Dabi, Ateliers Jean Nouvel, Kevin Scott
“Ce que je trouvais intéressant, c’était de faire en sorte que ce musée soit le leur. Qu’il appartienne à leur histoire, leur géographie, leur civilisation, leur religion. Je ne peux pas imaginer un musée parachuté à Abu Dabi. En outre, il y fait très chaud et il pleut seulement trois jours par an. J’ai donc voulu créer un microclimat, un quartier qui vit aussi le soir. Avec de l’eau, évidemment, comme à Venise. J’ai renforcé cet aspect avec le dôme et son puits de lumière, qui permet à l’air chaud de s’échapper et aux visiteurs de se mettre à l’ombre.”

Jean Nouvel, architecte

Louvre Abou Dabi Musée Emirats Arabes Unis Atelier Jean Nouvel
Louvre Abou Dabi Musée Emirats Arabes Unis Atelier Jean Nouvel

Détails de formes

Le Louvre Abou Dabi devient le but d’une promenade urbaine, jardin sur la côte, havre de fraîcheur, abri de lumière le jour et le soir, son esthétique se veut en accord avec sa fonction de sanctuaire des œuvres d’art les plus précieuses.
© Photographs Courtesy Musée du Louvre Abou Dabi, Ateliers Jean Nouvel, Kevin Scott
Louvre Abou Dabi Musée Emirats Arabes Unis Atelier Jean Nouvel

Le Louvre Abou Dabi

C’est un lieu calme et complexe. Un contraste parmi une série de musées qui cultivent leurs différences et leurs authenticités. C’est un projet basé sur un signe majeur de l’architecture arabe : la coupole. Mais ici la coupole est une proposition moderne par le décalage qu’elle affiche avec la tradition.
© Photographs Courtesy Musée du Louvre Abou Dabi, Ateliers Jean Nouvel
Louvre Abou Dabi Musée Emirats Arabes Unis Atelier Jean Nouvel
Louvre Abou Dabi Musée Emirats Arabes Unis Atelier Jean Nouvel

Le Louvre Abou Dabi

© Photographs Courtesy Musée du Louvre Abou Dabi, Ateliers Jean Nouvel, Kevin Scott
Louvre Abou Dabi Musée Emirats Arabes Unis Atelier Jean Nouvel
Louvre Abou Dabi Musée Emirats Arabes Unis Atelier Jean Nouvel

Le dôme

Une double coupole de 180 mètres de diamètre, plate, géométrie radiante parfaite, perforée dans une matière tissée plus aléatoire, créant une ombre ponctuée d’éclats de soleil. La coupole luit sous le soleil d’Abou Dhabi. La nuit, le paysage protégé est une oasis de lumière sous un dôme constellé.
© Photographs Courtesy Musée du Louvre Abou Dabi, Ateliers Jean Nouvel, Kevin Scott

Adapter des thèmes éternels de l’architecture

Sélectionné pour concevoir ce musée, Jean Nouvel s’est laissé guider par l’exception du site de Saadiyat. Une île lagunaire, vierge, entre le sable et la mer, entre ombre et lumière. Son projet est une promesse d’une expérience architecturale et muséale de grande intensité, au service d’un dialogue entre les cultures.

Comme une ombrelle, la coupole blanche de 180 m de diamètre coiffe les deux tiers de la ville-musée. Souvenir de celle de la mosquée, du mausolée, du caravansérail, de la medressa. Posée sur quatre points d’appui et ouverte sur l’eau, elle trouve une expression virtuose et toute contemporaine.
Dans un dialogue des formes héritées de la tradition architecturale, autant qu’à travers l’expérience des sens, Jean Nouvel a puisé à un rapport intense et fondateur : celui de l’ombre et de la lumière, celui de leur équivalence climatique, fraîcheur et chaleur.

C’est ainsi que la coupole s’hybride sous l’inspiration libre du moucharabieh. Un autre des éléments hérités du passé, qui doit autant aux arts décoratifs orientaux qu’à un mode de climatisation traditionnel. Animé par une trame aléatoire de perforations géométriques traversées par la lumière, le dôme tempère les salles, favorisant la climatisation et l’éclairage naturels.

Un signe majeur de l’architecture arabe

La pluie de lumière tombant de la coupole tient du souvenir des claustras projetant l’ombre de leur géométrie sur les murs. Mouvante, tactile, cette ombre en éclat ouvre le bâtiment à « un jeu sur l’aléatoire, qui permet de doser la lumière en fonction des besoins du lieu ».

De même, l’espace miroitant de l’eau entrant sous la coupole offre une vibration de la lumière qui se reflète sur la peau des bâtiments. Cette présence, cette ondulation permanente, rappelle l’importance et la valeur du plan d’eau dans l’architecture arabe. La nuit, le site sera au contraire « une oasis de lumière sous un dôme constellé. »

Librement inspirée des cités orientales enfouies, une large partie du complexe muséal s’étend à l’abri et dans le confort de cette ombre. Une médina de salles laisse affleurer une trentaine de bâtiments le long d’une promenade. Elevés à des hauteurs variables de 4 à 10m, ils donnent à voir des façades toutes différentes et animées par des percements divers. Cette cité-musée dessine un espace qui joue de la relation entre intérieur et extérieur — aiguisant la curiosité et réserve au visiteur des cheminements à découvrir, avec la lumière pour guide.

Louvre Abou Dabi

Saadiyat – Abu Dhabi – Émirats arabes unis
En savoir plus

“J’aime adapter des thèmes éternels de l’architecture (…) les détourner, les réinterpréter par une nouvelle approche.”

Jean Nouvel, architecte

Louvre Abou Dabi Musée Emirats Arabes Unis Atelier Jean Nouvel
Louvre Abou Dabi Musée Emirats Arabes Unis Atelier Jean Nouvel
Louvre Abou Dabi Musée Emirats Arabes Unis Atelier Jean Nouvel
Louvre Abou Dabi Musée Emirats Arabes Unis Atelier Jean Nouvel

Le Louvre Abou Dabi

“Le Louvre Abou Dabi veut créer un monde accueillant, associant dans la sérénité les lumières et les ombres, les reflets et les calmes. Il veut appartenir à un pays, à son histoire, à sa géographie sans en être la traduction plate, le pléonasme qui signifie l’ennui et la convention. Il voudrait exacerber la fascination des rencontres rares.”
© Photographs Courtesy Musée du Louvre Abou Dabi, Ateliers Jean Nouvel, Kevin Scott

Nous utilisons des cookies afin d'améliorer l'expérience utilisateur et la qualité de notre site.