Discrètement installée dans une cour privée du cœur de Paris, la Maison de Verre est un des chefs-d’œuvre de l’architecture moderniste du XXeme siècle.
Avec le Louvre Abou Dabi, Jean Nouvel a créé “son” musée universel : une expérience architecturale intense au service d’un dialogue entre les cultures.
A la fois musée, pont et sculpture, The Twist Gallery est une saisissante rencontre entre la splendeur des paysages d’Oslo, l’art et l’architecture.
L’Odunpazari Modern Museum (OMM) est un nouveau musée d’art contemporain situé à Eskişehir (300 km Istanbul) et conçu par l’architecte japonais Kengo Kuma.
Paris, Musée, Collection François Pinault

La Bourse de Commerce. Pinault Collection

La Bourse de Commerce – Pinault Collection, nouveau haut lieu de l’art contemporain à Paris, ouvrira ses portes au public à la mi-juin 2020. Elle montrera les œuvres rassemblées depuis une quarantaine d’années par l’homme d’affaires et grand collectionneur d’art, François Pinault.

Editorial : Renaud Bonnet
Bourse Commerce Paris Collection Pinault Chantier

Architecture circulaire

La Bourse de Commerce est un rare exemple au sein de l’architecture française de plan circulaire. Ancienne Halle au Blé édifiée par Le Camus de Mézières entre 1763 et 1767, elle est l’archétype du bâtiment annulaire. Le projet de restauration est conduit par Tadao Ando Architect & Associates, favorisant une confrontation unique entre modernité et histoire. Le bâtiment s’adapte à l’usage nouveau d’un espace d’exposition qui doit offrir une scénographie nouvelle — symbolisant la place d’une collection contemporaine au cœur de Paris.

© Photographs Courtesy Courtesy Bourse de Commerce — Pinault Collection, Patrick Tourneboeuf, Maxime Tétard

Bourse Commerce Paris Collection Pinault Chantier
Bourse Commerce Paris Collection Pinault Chantier
Bourse Commerce Paris Collection Pinault Chantier

Une connivence dynamique

© Photographs Courtesy Courtesy Bourse de Commerce — Pinault Collection, Patrick Tourneboeuf, Maxime Tétard
Bourse Commerce Paris Collection Pinault Chantier

6 800 m² consacrés à la programmation culturelle

La Bourse de Commerce – Pinault Collection proposera à partir de juin 2020 des accrochages thématiques, des présentations monographiques, des cartes blanches ou encore des performances.
© Photographs Courtesy Courtesy Bourse de Commerce — Pinault Collection, Patrick Tourneboeuf, Maxime Tétard
Bourse Commerce Paris Collection Pinault Maquette Volume Tadao Ando

Un cylindre en béton de 9 mètres de haut

Fidèle à son matériau de prédilection, Tadao Ando tisse une connivence dynamique avec l’existant en inscrivant dans le vide de la rotonde un cylindre en béton de 29 mètres de diamètre sur 9 de haut.
© Photographs Courtesy Courtesy Bourse de Commerce — Pinault Collection, Tadao Ando Architect & Associates

“Près d’ici, il y a un grand musée, le Louvre, que je ne vais pas essayer d’imiter : ce serait prétentieux. (…) Et pas loin, il y a le Centre Pompidou, un grand musée du XXeme siècle… Ce que j’aimerais, c’est que la Bourse de Commerce soit un lieu de présentation de l’art d’aujourd’hui. Il pourrait être un complément intéressant aux institutions existantes.”

Monsieur François Pinault

“La première vision que j’ai eue de la Bourse de Commerce m’a immédiatement inspiré d’inscrire, au cœur de ce bâtiment des 18eme et 19eme siècles, une architecture dans l’architecture qui resterait gravée dans l’esprit des hommes pour à nouveaux deux ou trois siècles. J’ai dessiné un cercle dans le cercle, magnifié par une restauration exemplaire de l’existant.”

Tadao Ando, Architecte
Bourse Commerce Paris Collection Pinault Esquisse Tadao Ando

Invisible de l'extérieur

“Tadao Ando est très respectueux du bâtiment existant ; il ne souhaite pas que son intervention contemporaine soit visible de l’extérieur.” — Pierre-Antoine Gatier, architecte en chef des monuments historiques
© Photographs Courtesy Courtesy Bourse de Commerce — Pinault Collection, Tadao Ando Architect & Associates

Un trait d’union entre une architecture circulaire emblématique et une collection d’art contemporain

L’ouverture imminente de la Bourse de Commerce est le point culminant d’une saga commencée il y a presque 20 ans. L’homme d’affaire et grand collectionneur d’art contemporain François Pinault annonçait à l’automne 2001 la création d’un musée sur l’île Seguin à même d’accueillir son extraordinaire collection.
Les retards administratifs et les défaillances eurent raison du projet. M. Pinault se tourna alors vers Venise, où il reprit le Palazzo Grassi et, plus tard, l’ancien bâtiment des douanes, la Punta Della Dogana — transformé par l’architecte japonais Tadao Ando.

Tadao Ando — “La Punta Della Dogana flotte sur l’eau depuis le quinzième siècle, mon intention est de la faire flotter sur l’eau vers le futur. (…) J’ai décidé d’ajouter un matériau du XXeme siècle comme le béton armé à ce lieu déjà énigmatique.”

La Bourse de Commerce, ancienne Halle au Blé construite entre 1763 et 1767, rouvrira ses portes en juin 2020 en tant que nouveau musée d’art contemporain. Elle accueillera la collection Pinault, qui se compose à l’heure actuelle d’environ 5 000 œuvres dont des pièces de Mark Rothko, Jeff Koons, Cy Twombly,…

Dans une récente interview, M. Pinault évoque l’ambition de la Bourse d’être parmi les principaux centres culturels de Paris :
“Près d’ici, il y a un grand musée, le Louvre, que je ne vais pas essayer d’imiter : ce serait prétentieux. Et pas loin, il y a le Centre Pompidou, un grand musée du XXeme siècle. Ce que j’aimerais, c’est que la Bourse de Commerce soit un lieu de présentation de l’art d’aujourd’hui !”

C’est le japonais Tadao Ando, lauréat du prix Pritzker, déjà sollicité par François Pinault à Venise pour la rénovation du Palazzo Grassi et la reconversion de la Punta Della Dogana, qui est en charge du projet.

L’architecte a choisi de placer un cylindre de béton, de 9 m de haut et 29 m de diamètre, au cœur de la rotonde – transformant l’espace en une immense et extraordinaire galerie d’exposition. Immédiatement au-dessus du cylindre, une promenade à partir de laquelle les visiteurs pourront admirer le dôme et les peintures murales du XIXeme siècle.
Six autres galeries situées à côté de la rotonde ainsi qu’aux premier et deuxième étages du bâtiment, accueilleront le public.

Tadao Ando — “Paris est un centre de la culture mondiale, alors quand vous êtes au cœur de la capitale, vous devez être à la hauteur. Ce n’est pas un projet d’architecture ordinaire. C’est bien plus que cela !”

La Bourse proposera une dizaine d’événements par an, misant sur des œuvres de la collection Pinault ainsi que des prêts d’autres musées et collectionneurs privés.

La Bourse de Commerce - Pinault Collection

2 Rue de Viarmes, 75001 Paris
En savoir plus

Bourse Commerce Paris Collection Pinault Chantier
Bourse Commerce Paris Collection Pinault Chantier

Une connivence dynamique

© Photographs Courtesy Courtesy Bourse de Commerce — Pinault Collection, Patrick Tourneboeuf, Maxime Tétard
Bourse Commerce Paris Collection Pinault Chantier
“De loin, la Bourse ne ressemble qu’à un autre édifice parisien du XIXeme siècle. Mais à l’intérieur, l’édifice classé (inauguré en 1889, la même année que la Tour Eiffel) est étonnamment monumental, avec une vaste rotonde et une haute coupole qui rappellent le Panthéon de Rome.”
New York Times Magazine
Bourse Commerce Paris Collection Pinault Chantier

Une échelle aux œuvres monumentales

Occupant un tiers de la hauteur sous la coupole (soit 9 m), qui culmine à 35 m de hauteur, “cet ouvrage donnera une échelle aux œuvres monumentales présentées”, commente Martin Bethenod, directeur général délégué de la collection Pinault.”
© Photographs Courtesy Courtesy Bourse de Commerce — Pinault Collection, Patrick Tourneboeuf, Maxime Tétard
Bourse Commerce Paris Collection Pinault Chantier

Engagements de François Pinault

Comme au Palazzo Grassi et à Punta della Dogana à Venise, François Pinault a souligné l’engagement d’une démarche à laquelle sa famille et notamment ses descendants sont associés. Convaincu que l’Etat a d’autres priorités, il souhaite, à l’inverse d’autres collectionneurs, renoncer aux avantages fiscaux auxquels la création d’une Fondation aurait permis de prétendre. La famille financera des travaux de 108 millions d’euros, contribuera par dotations successives au frais de fonctionnement. Et Il versera à la Ville une redevance annuelle dont les modalités relèvent du bail emphytéotique de cinquante ans concédé par la Maire de Paris.
© Photographs Courtesy Courtesy Bourse de Commerce — Pinault Collection

Nous utilisons des cookies afin d'améliorer l'expérience utilisateur et la qualité de notre site.