L’artiste transforme le banal de l’Amérique suburbaine en images solitaires et mystérieuses ; quelque part entre Edward Hopper et David Lynch
Couvrant cinq continents et trois décennies, “Sacred Places” de Kenro Izu documente la spiritualité des grands lieux sacrés de notre monde.
Eggleston est l’un des photographes les plus influents de notre époque, rejetant les normes pour exprimer sa vision non conventionnelle du monde.
Mosse capture à partir de 2010 la guerre au Congo. Infra Series est une œuvre marquée par l’utilisation du film Kodak Aerochrome.
Photographie

Greg Girard. Under Vancouver 1972-1982

De 1972 à 1982, le photographe canadien Greg Girard a rassemblé un corpus d’images dédiées à sa ville de naissance : Vancouver (Colombie-Britannique). Explorant pour l’essentiel Downtown Eastside, son ouvrage “Under Vancouver 1972-1982” offre un aperçu saisissant d’une ville figée, granuleuse et hors du temps. Une ville “qui n’existe plus.”

Photographie : Greg Girard
Editorial : Renaud Bonnet
01.

Greg Girard. Under Vancouver 1972-1982

01. Silver Grill Cafe, 6am. (1975)
© Photographs Courtesy Greg Girard
Greg Girard, Photographie, Under Vancouver, 1972-1982
02.
Greg Girard, Photographie, Under Vancouver, 1972-1982
03.
Greg Girard, Photographie, Under Vancouver, 1972-1982
04.
Greg Girard, Photographie, Under Vancouver, 1972-1982
05.

Greg Girard. Under Vancouver 1972-1982

02. Upaved Lot (1974) — 03. Chinese Voice Daily News (1982) — 04. Girls in Snackbar (1975) — 05. Aristocratic Restaurant (1975)
© Photographs Courtesy Greg Girard
“Dans les années 70, Vancouver n’était qu’une simple ville portuaire située au bout d’une voie ferrée. À l’époque, de nombreuses rues du centre-ville se terminaient au bord de l’eau. Une zone remplie de quais de pêche, de terminaux de fret, de bars et de cafés fréquentés par les cols bleus et les marins.”
Greg Girard, photographe
06.

Greg Girard. Under Vancouver 1972-1982

06. 200 Block E. Hastings (1976)
© Photographs Courtesy Greg Girard
Greg Girard, Photographie, Under Vancouver, 1972-1982
07.
08.
Greg Girard, Photographie, Under Vancouver, 1972-1982
09.
Greg Girard, Photographie, Under Vancouver, 1972-1982
10.
Greg Girard, Photographie, Under Vancouver, 1972-1982
11.

Greg Girard. Under Vancouver 1972-1982

“Quand j’ai commencé à faire ces photographies, au milieu des années 1970, j’avais l’impression de photographier un monde dont personne ne savait rien. À part les gens qui le vivaient, bien sûr. J’étais en quelque sorte un intrus, mais ma jeunesse m’a protégé.”
07. Hong Kong Cafe (1976) — 08. Man With Bag (1975) — 09. Blue Eagle Cafe (1975) — 10. Soup, Steams Cafe (1974) — 11. Blue Eagle Cafe (1972)
© Photographs Courtesy Greg Girard
12.

Greg Girard. Under Vancouver 1972-1982

“C’était au début des années 1970, mais certains endroits ressemblaient aux années 50 ou avant. La façon dont les gens s’habillaient, certains intérieurs. Je ne sais pas si le temps passe de la même manière aujourd’hui.”
12. Lucky Time Cafe (1975)
© Photographs Courtesy Greg Girard

Un aperçu d'une ville qui n'existe plus.

“J’ai senti que Vancouver était une ville triste. Cela avait peut-être quelque chose à voir avec la beauté entourant la ville, en contradiction avec les parties les plus basses, là où je passais du temps.
À l’époque, Vancouver était plus manifestement une ville portuaire, le dernier arrêt au bout de la voie ferrée. “Terminal City” comme on dit, un endroit où les gens se sont retrouvés. Quelque chose que la plupart des villes portuaires ont probablement en commun.” — Greg Girard

Les premières images de Greg Girard datées des années 1970/1980 nous montrent les derniers jours de Vancouver en tant que ville portuaire.
L’Expo 86 est généralement considérée comme le moment charnière où la ville est remarquée par le monde. Elle va se transformer en moins de deux décennies en une métropole internationale de premier rang.

1972-1982. De nombreuses rues du centre-ville et du East Side de Vancouver se terminent au bord de l’eau. Des zones de quais de pêche commerciaux, de terminaux de fret, de bars et de cafés. “Les vitrines des prêteurs sur gages du centre-ville présentaient des moteurs hors-bord, des tronçonneuses et du matériel de pêche.”

Greg Girard n’avait que 16 ans lorsqu’il commence à photographier la ville comme passe-temps, en se concentrant sur le “dessous” de Vancouver. Pendant une décennie, Girard construit patiemment une trace historique photographique de la ville, la compilant dans son livre Under Vancouver 1972-1982. Il nous offre un aperçu d’une ville qui n’existe plus.

13.
14.
15.

Greg Girard. Under Vancouver 1972-1982

13. Gas Pumps near Sugar Refinery (1981) — 14. Franklin Street (1981) — 15. Lux Theatre (1975)
© Photographs Courtesy Greg Girard
“Quelqu’un m’a demandé si j’avais l’intention au départ de documenter Vancouver. Je ne pense pas que j’aurais su ce que cela signifiait à l’époque. À 18 ou 19 ans, faire des photos pour la postérité était la chose la plus éloignée de mon esprit.”
Greg Girard, photographe
© Photographs Courtesy Greg Girard
16.
17.
18.

Greg Girard. Under Vancouver 1972-1982

16. The Barn (1981) — 17. Arco Hotel (1981) — 18. American Hotel, Rear Entrance (1975)
© Photographs Courtesy Greg Girard

Nous utilisons des cookies afin d'améliorer l'expérience utilisateur et la qualité de notre site.