Photographie

L'Amérique de Joel Meyerowitz

Joel Meyerowitz est un immense photographe américain, considéré comme l’un des pionniers de la photographie couleur. Aux côtés des visionnaires William Eggleston et Stephen Shore, il a réussi à imposer la valeur artistique du support couleur à une époque où seul le monochrome était vénéré. Depuis le début des années 60, Meyerowitz met en lumière de manière fascinante l’American Way Of Life à travers des images à la fois artistiques et documentaires.
Editorial : Renaud Bonnet
Joel Meyerowitz, Florida, 1978

1. Florida, 1978
© Photographs Courtesy Joel Meyerowitz, Huxley-Parlour Gallery

Joel Meyerowitz, New York City, 1965

2. New York City, 1965
© Photographs Courtesy Joel Meyerowitz, Huxley-Parlour Gallery

Joel Meyerowitz, New York City, 1963

3. New York City, 1963
© Photographs Courtesy Joel Meyerowitz, Huxley-Parlour Gallery

Joel Meyerowitz, New York City, 1976

4. New York City, 1976
© Photographs Courtesy Joel Meyerowitz, Huxley-Parlour Gallery

Joel Meyerowitz, New York City, 1978

5. New York City, 1978
© Photographs Courtesy Joel Meyerowitz, Huxley-Parlour Gallery

Joel Meyerowitz, New York City, Empire State Building

6. New York City, 1979
© Photographs Courtesy Joel Meyerowitz

Joel Meyerowitz & la Photographie Couleur
« J’ai eu ce sentiment que la couleur avait plus à dire. Si la photographie consiste à décrire des choses, alors la couleur décrit plus de choses. Je voulais être un défenseur intellectuel de la couleur. »
Joel Meyerowitz, Californie, Los Angeles, 1976

7. Californie, Los Angeles, 1976
© Photographs Courtesy Joel Meyerowitz, Huxley-Parlour Gallery

Joel Meyerowitz, Florida, 1967

8. Florida, 1967
© Photographs Courtesy Joel Meyerowitz, Huxley-Parlour Gallery

Joel Meyerowitz & la Photographie Couleur

« L’Amérique est un espace invraisemblable de personnages, de décors, de scènes. C’est ici que j’ai appris à croire que le monde lui-même est beaucoup plus inventif et imaginatif que moi. »

Joel Meyerowitz, New York City, The Bronx, 1967

9. New York City, The Bronx, 1967
© Photographs Courtesy Joel Meyerowitz, Huxley-Parlour Gallery

Joel Meyerowitz, New York City, 1973

10. New York City, 1973
© Photographs Courtesy Joel Meyerowitz, Huxley-Parlour Gallery

Joel Meyerowitz, New York City, 1963

11. New York City, 1963
© Photographs Courtesy Joel Meyerowitz, Huxley-Parlour Gallery

Joel Meyerowitz, New York City, 1976

12. New York City, 1976
© Photographs Courtesy Joel Meyerowitz, Huxley-Parlour Gallery

Joel Meyerowitz, Florida, 1967

13. Florida, 1967
© Photographs Courtesy Joel Meyerowitz, Huxley-Parlour Gallery

Joel Meyerowitz, Gold Corner, New York City, 1974

14. New York City, Golden Corner, 1974
© Photographs Courtesy Joel Meyerowitz, Huxley-Parlour Gallery

Les Glorieuses Premières Années de la photographie couleur

Ignorant les préjugés du monde de l’art en faveur de la photographie en noir et blanc, Meyerowitz a photographié en couleur, produisant des scènes de rue d’une Amérique vibrante.

Né en mars 1938 à New York, Joel Meyerowitz a étudié l’Art avant de devenir directeur artistique dans une agence de publicité. En 1962, il fut amené à collaborer avec le photographe Robert Frank. «Robert ne m’a jamais rien dit ce jour-là, mais il m’a profondément touché. Je suis sorti et j’ai littéralement vu le monde différemment. Partout où j’ai regardé, il y avait du mouvement et de la couleur. »

Quittant son poste pour devenir photographe, Meyerowitz achète un appareil photo 35 mm et se met en tête de documenter la vie à New York et aux alentours. Aux côtés de ses collègues photographes de rue Garry Winogrand et Tony Ray-Jones, ses premiers travaux sont réalisés en noir et blanc «Mais rapidement, j’ai eu ce sentiment que la couleur avait plus à dire.»

Joel Meyerowitz, Florida, 1978
Joel Meyerowitz, New York City
Joel Meyerowitz, New York City

15.  Florida, 1978 — 16. New York City Empire State Building, 1976 — 17. New York City, 1977
© Photographs Courtesy Joel Meyerowitz, Huxley-Parlour Gallery

la photographie comme une philosophie

Par la suite, il achète deux Leicas. Un premier chargé avec un film couleur, l’autre avec un film noir et blanc. Il prend rapidement l’habitude de saisir la même image avec les deux appareils pour comparer les effets.
Ses photographies de rue en couleur prises au début des années 70 à New York permettent de voir l’œil extraordinaire de Meyerowitz pour cette Amérique effervescente. Ses premières œuvres demeurent pertinentes, captivantes et influentes, même cinquante ans plus tard. Son dévouement à la photographie couleur l’a toujours incité à repousser les limites de son médium. Il expérimente le portrait, les natures mortes, les paysages et est le seul photographe à avoir un accès illimité au site de Ground Zero au lendemain du 11 septembre.

Joel Meyerowitz, St Louis

18. Saint-Louis, 1979
© Photographs Courtesy Joel Meyerowitz

Joel Meyerowitz, St Louis

19. Saint-Louis, 1979
© Photographs Courtesy Joel Meyerowitz

20. New York City, 1979
© Photographs Courtesy Joel Meyerowitz

Joel Meyerowitz, New York City, 1975

21. New York City, 1976
© Photographs Courtesy Joel Meyerowitz

Joel Meyerowitz, Camel Coats, New York City, 1975

22. New York City, Camel Coats, 1975
© Photographs Courtesy Joel Meyerowitz, Huxley-Parlour Gallery

Joel Meyerowitz, New York City, 1974

23. New York City, 1978
© Photographs Courtesy Joel Meyerowitz, Huxley-Parlour Gallery

Nous utilisons des cookies afin d'améliorer l'expérience utilisateur et la qualité de notre site.