Photographie

The Mother Road.
Hayley Eichenbaum

Avec la série ‘The Mother Road’, la photographe américaine Hayley Eichenbaum fige l’Ouest américain dans un style pop désuet. Sillonnant la mythique Route 66, elle donne corps à un sublime univers cinématographique et rétro. Son travail est guidé par la géométrie des architectures de bord de route, révélant un mystère sous leurs façades planes.

Editorial : Renaud Bonnet

Hayley Eichenbaum Photography The Mother Road

01/20. Untitled, The Mother Road
© Photographs Courtesy Hayley Eichenbaum

Hayley Eichenbaum Photography The Mother Road

02/20. Untitled, The Mother Road
© Photographs Courtesy Hayley Eichenbaum

Hayley Eichenbaum Photography The Mother Road

03/20. Palm Springs. The Mother Road
© Photographs Courtesy Hayley Eichenbaum

Hayley Eichenbaum Photography The Mother Road

04/20. Siesta Key, Floride. The Mother Road
© Photographs Courtesy Hayley Eichenbaum

Hayley Eichenbaum Photography The Mother Road

05/20. Untitled, The Mother Road
© Photographs Courtesy Hayley Eichenbaum

The Mother Road

“L’architecture des routes et ses abords sont souvent séduisants, sans vergogne, avec leurs invitations au néon et leurs couleurs nostalgiques.”

Hayley Eichenbaum, photographe

Hayley Eichenbaum Photography The Mother Road

06/20. Tee Pee Curios, Nouveau-Mexique. The Mother Road
© Photographs Courtesy Hayley Eichenbaum

Hayley Eichenbaum Photography The Mother Road

07/20. Untitled, The Mother Road
© Photographs Courtesy Hayley Eichenbaum

Hayley Eichenbaum Photography The Mother Road

08/20. Untitled, The Mother Road
© Photographs Courtesy Hayley Eichenbaum

Hayley Eichenbaum Photography The Mother Road

09/20. Gallup, Nouveau-Mexique. The Mother Road
© Photographs Courtesy Hayley Eichenbaum

Hayley Eichenbaum Photography The Mother Road

10/20. Untitled, The Mother Road
© Photographs Courtesy Hayley Eichenbaum

le kitsch survivant de la Route 66

Le voyage a déplacé l’attention d’Hayley Eichenbaum sur la photographie de paysages et d’architecture. C’est après son premier voyage sur la Route 66 qu’elle pris la décision de déménager à Los Angeles et de se concentrer à plein temps à la photographie.
Son travail continue de plonger profondément dans le monde ‘dramatique’ et romantique des extérieurs d’autoroutes et de bords de routes, le cœur de la série ‘The Mother Road’.
«Ce qui reste de la route 66 originale est à moitié fané, mais en quelque sorte plein d’espoir. La préservation de sa réputation romantique est essentielle à sa survie socio-économique. Je voulais examiner un environnement qui reste dépendant de l’adoration de ses jours de gloire et célébrer son kitsch survivant.»

Les images d’Hayley Eichenbaum semble être un mélange d’intentionnalité et de spontanéité – sachant littéralement où elle veut aller, mais se permettant des arrêts inattendus.
«Le Nouveau-Mexique sait rester ‘beau’. C’est un endroit où la détérioration et le romantisme coexistent. Il déborde de couleurs et de motifs riches. C’est un endroit qui se prête à mes enquêtes sur l’irréel.»

La route américaine inspire depuis 50 ans des images légendaires qu’il semble difficile de réinventer. Les images d’Hayley Eichenbaum y parviennent, par là même invitant à redécouvrir le road trip américain classique.

Hayley Eichenbaum Photography The Mother Road

11/20. Untitled, The Mother Road
© Photographs Courtesy Hayley Eichenbaum

Hayley Eichenbaum Photography The Mother Road

12/20. Blue Swallow Motel, Nouveau-Mexique. The Mother Road
© Photographs Courtesy Hayley Eichenbaum

Hayley Eichenbaum Photography The Mother Road

13/20. Untitled, The Mother Road
© Photographs Courtesy Hayley Eichenbaum

Hayley Eichenbaum Photography The Mother Road

14/20. Santa Monica, Californie. The Mother Road
© Photographs Courtesy Hayley Eichenbaum

Hayley Eichenbaum Photography The Mother Road

15/20. Untitled, The Mother Road
© Photographs Courtesy Hayley Eichenbaum

The Mother Road

“Ce qui reste de la Route 66 originale est à moitié fané, mais en quelque sorte plein d’espoir. Je voulais examiner un environnement dépendant de ses jours de gloire et célébrer son kitsch survivant.”

Hayley Eichenbaum, photographe

Hayley Eichenbaum Photography The Mother Road

16/20. Untitled, The Mother Road
© Photographs Courtesy Hayley Eichenbaum

Hayley Eichenbaum Photography The Mother Road

17/20. Untitled, The Mother Road
© Photographs Courtesy Hayley Eichenbaum

Hayley Eichenbaum Photography The Mother Road

18/20. Untitled, The Mother Road
© Photographs Courtesy Hayley Eichenbaum

Hayley Eichenbaum Photography The Mother Road

19/20. Geronimo, The Mother Road
© Photographs Courtesy Hayley Eichenbaum

Hayley Eichenbaum Photography The Mother Road

20/20. Untitled, The Mother Road
© Photographs Courtesy Hayley Eichenbaum

Nous utilisons des cookies afin d'améliorer l'expérience utilisateur et la qualité de notre site.