Berber Lodge est une retraite rurale située à moins de 30mn de route de Marrakech. 9 lodges rustiques-chics invitent à la sérénité et à la détente.
La Muralla Roja est un complexe d’appartements à Calpe, en Espagne. Conçu par Ricardo Bofill comme une interprétation de l’architecture arabe traditionnelle.
Avec le Louvre Abou Dabi, Jean Nouvel a créé “son” musée universel. Une expérience architecturale intense au service d’un dialogue entre les cultures.
L’Odunpazari Modern Museum (OMM) est un nouveau musée d’art contemporain situé à Eskişehir conçu par l’architecte Kengo Kuma.
Maroc, Marrakech, Musée

Le Musée Yves Saint Laurent, Marrakech

Plus de cinquante ans après la première visite d’Yves Saint Laurent à Marrakech, le musée éponyme rend hommage à l’œuvre du créateur — à quelques pas du célèbre Jardin Marjorelle.
Ouvert en 2017
, le musée Yves Saint Laurent Marrakech met en lumière le savoir-faire et les traditions marocaines — Magnifique écrin contemporain à même d’accueillir l’univers de “Monsieur Saint Laurent”.

Photographie : Reginald Gray, Guy Marineau, Dan Glasser, Nicolas Mathéus
Editorial : Renaud Bonnet

Yves Saint Laurent, Place Jamaa el-Fna

“J’ai toujours dit qu’il fallait transformer les souvenirs en projet (…). En 2017, une page se tourne avec l’ouverture de deux musées Yves Saint Laurent, à Paris et à Marrakech. Ainsi se poursuit cette aventure commencée il y a longtemps quand nous ne savions pas que le destin allait nous faire signe.” — Pierre Bergé
© Photographs Courtesy Musée Yves Saint Laurent Marrakech,​ Reginald Gray
City Guide Marrakech Musee Yves Saint-Laurent

Yves Saint Laurent. La Villa Oasis (Marrakech)

En 1974, Yves Saint Laurent et Pierre Bergé achètent la “Maison du bonheur dans la sérénité”, Dar Es Saada. C’est leur ami Bill Willis qui en réalise la décoration. Elle est située à proximité immédiate du Jardin Majorelle que le couple fréquente en voisins. “C’est au Maroc que nous avons été le plus heureux” — Pierre Bergé, Paris Match (2010)
© Photographs Courtesy Musée Yves Saint Laurent Marrakech, Guy Marineau
“Lorsqu’Yves Saint Laurent découvrit Marrakech en 1966, ce fut un tel choc qu’il décida d’y acheter une maison et d’y revenir régulièrement. Il est donc parfaitement naturel, cinquante ans après, d’y construire un musée consacré à son œuvre qui doit tant à ce pays.”
Monsieur Pierre Bergé
“À chaque coin de rue, on croise des groupes impressionnants d’intensité, de relief, des hommes et des femmes où se mêlent des caftans roses, bleus, verts, violets. Et ces groupes qu’on dirait dessinés et peints, qui évoquent les croquis de Delacroix. C’est étonnant de se dire qu’ils ne sont en fait que l’improvisation de la vie.”
Monsieur Yves Saint Laurent
City Guide Marrakech Musee Yves Saint-Laurent
City Guide Marrakech Musee Yves Saint-Laurent
City Guide Marrakech Musee Yves Saint-Laurent
City Guide Marrakech Musee Yves Saint-Laurent

Le Musée Yves Saint Laurent, Marrakech

La géométrie très pure du bâtiment mêlant courbes et droites, est censée évoquer les traits de craie des patrons de couture. Le terrazzo d’origine locale, les treillis en briques rouges, le béton martelé renforce l’imitation des plis du tissu. “Nous l’avons conçu comme une sculpture; un jeu de volumes et de hauteurs”. — Olivier Marty, cofondateur Studio KO
© Photographs Courtesy Musée Yves Saint-Laurent Marrakech,​ Dan Glasser
“Le Musée Yves Saint Laurent Marrakech ne violente pas son environnement. Comme la mode du couturier, il s’intègre dans le paysage — sculptural et familier.”
City Guide Marrakech Musee Yves Saint-Laurent
City Guide Marrakech Musee Yves Saint-Laurent
City Guide Marrakech Musee Yves Saint-Laurent
City Guide Marrakech Musee Yves Saint-Laurent

Le Musée Yves Saint Laurent, Marrakech

Les architectes du Studio KO ont exploré la dualité entre lignes courbes et droites, approches lâches et précises de la coupe du tissu. La façade du bâtiment apparaît comme une intersection de cubes avec un revêtement de briques ressemblant à de la dentelle. Des motifs qui rappellent la trame et la chaîne du tissu. Comme pour la doublure d’une veste couture, l’intérieur est radicalement différent : velouté, lisse et rayonnant.
© Photographs Courtesy Musée Yves Saint-Laurent Marrakech,​ Dan Glasser

C'est au Maroc que Saint Laurent a ressenti pour la première fois le pouvoir et l'importance de la couleur

Le Musée Yves Saint Laurent Marrakech est un hommage architectural à l’œuvre du couturier décédé en 2008. Le bâtiment accueille une partie de la collection de la Fondation Pierre Bergé – Yves Saint Laurent : plus de 5 000 vêtements, 15 000 accessoires haute couture et des dizaines de milliers de dessins, conservés au 5 avenue Marceau à Paris.

Le musée est situé rue Yves Saint Laurent, tout à côté du Jardin Majorelle. Célèbre jardin botanique qui appartenait autrefois à l’artiste Jacques Majorelle, puis acheté et restauré par Saint Laurent et Bergé dans les années 1980.

Après avoir visité le Maroc pour la première fois en 1966, Saint Laurent a continué à flâner dans Marrakech pendant quinze jours tous les mois de décembre à juin pour concevoir ses collections de haute couture — s’inspirant des couleurs, des textures et des formes de la ville.

Le masculin-féminin, l'Afrique, les voyages imaginaires ou les jardins extraordinaires.

Les architectes du Studio KO ont cherché à refléter cette inspiration dans la conception du musée. Utilisant méticuleusement des matériaux et des techniques de constructions locales pour sculpter et articuler la forme du musée. Les murs du bâtiment se fondent parfaitement dans les espaces environnants, formant une base en terrazzo agrégée de pierres et de marbres locaux.

Des volumes élémentaires de briques en terre cuite cuites définissent le profil du bâtiment, coiffé d’une bordure dorée. La cour centrale, un cube dans lequel un vide circulaire pur a été sculpté, rappelle les cours autour desquelles de nombreuses maisons marocaines sont disposées, mais ici concentrée sur une tablette de pierre marquée du logo emblématique YSL.

L’imbrication subtile de la brique est destinée à évoquer une dentelle fine, avec des motifs délicats se déplaçant sur la façade des bâtiments, tandis que l’intérieur devient lisse et velouté en contraste. Les détails méticuleux témoignent de la longue histoire des artisans berbères habiles, tout en reflétant l’engagement durable d’Yves Saint Laurent dans le détail et la qualité.

City Guide Marrakech Musee Yves Saint-Laurent

“Nous sommes remplis de souvenirs. Ils sont au nombre de cinq mille vêtements et quelque cent mille croquis. Ce sont ces souvenirs-là que nous voulons transformer en projet. ”

Le Musée Yves Saint Laurent est l’un des derniers nés d’une collection d’organisations culturelles mettant en valeur la convergence de l’art, de l’architecture et de la mode (pensez à la Fondazione Prada d’OMA, la Fondation Louis Vuitton de Frank Gehry ou la Bourse de Commerce – Pinault Collection de Tadao Ando). Exemples d’une typologie architecturale qui démontre la prouesse culturelle, et même la vaste richesse, de l’industrie de la haute couture.

City Guide Marrakech Musee Yves Saint-Laurentv
City Guide Marrakech Musee Yves Saint-Laurent
City Guide Marrakech Musee Yves Saint-Laurent
City Guide Marrakech Musee Yves Saint-Laurent

Le Musée Yves Saint Laurent, Marrakech

“Ce n’est pas une rétrospective, mais plutôt un voyage au cœur de son travail”, explique le scénographe Christophe Martin.

© Photographs Courtesy Musée Yves Saint-Laurent Marrakech,​ Nicolas Mathéus
“Au Maroc, j’ai compris que mon propre chromatisme était celui des zelliges, des zouacs, des jellabas et des caftans. Les audaces qui sont depuis les miennes, je les dois à ce pays, à la violence des accords, à l’insolence des mélanges, à l’ardeur des inventions. Cette culture est devenue la mienne, mais je ne me suis pas contenté de l’importer, je l’ai annexée, transformée, adaptée.”
Monsieur Yves Saint Laurent
City Guide Marrakech Musee Yves Saint-Laurent
City Guide Marrakech Musee Yves Saint-Laurent

Le Musée Yves Saint Laurent, Marrakech

Cinquante pièces choisies dans la collection seront présentées autour de thèmes chers à Yves Saint Laurent. Masculin-Féminin, Noir, Afrique et Maroc, Voyages Imaginaires, Jardins et Art – offrant une interprétation originale du travail du couturier. Les vêtements exposés seront régulièrement remplacés, afin d’assurer leur conservation et faire vivre constamment l’exposition.
© Photographs Courtesy Musée Yves Saint-Laurent Marrakech,​ Nicolas Mathéus

Nous utilisons des cookies afin d'améliorer l'expérience utilisateur et la qualité de notre site.